« Famille je vous aime ! » pourrait être le thème de cette séance « On rejoue les Césars ». Où comme chaque année nous vous proposons de voter pour le César du meilleur court-métrage sans scandales ni polémiques.

Un BEAUTIFUL LOSER, fragile et émouvant qui tente au mieux d’être père et de gérer sa dépendance à la drogue. Un père PILE POIL, prêt à tout pour ne pas décevoir sa fille, une femme MÉMORABLE qui par la puissance de son amour aide son mari dont la mémoire s ‘en va, UN CHIEN BLEU qui colore la névrose d’un père...

Une très belle séance qui pose la question du lien de l’amour de l’art.

Jeudi 20 Septembre 2020 - 21h00 - On rejoue les César

loser

BEAUTIFULL LOSER

Maxime Roy, France,
18 :00, fiction, 2018
 

 

Michel, ancien junky en sevrage, fait les 400 coups avec son fils Léo de 17 ans, tout en essayant de gérer tant bien que mal le bébé qu'il vient d'avoir avec son ex, Hélène.


 

memorable

MEMORABLE

Bruno Collet,
France, 12 :02, animation, 2019

 

 

Depuis peu, Louis, artiste peintre vit d’étranges événements. L’univers qui l'entoure semble en mutation. Lentement, les meubles, les objets, les personnes perdent de leur réalisme. Ils se déstructurent, parfois se délitent…

 

poil

PILE POIL

Lauriane Escaffre, Yvonick Muller,
France, 20 : 57, fiction, 2018

 

 

Dans trois jours, Elodie passe l’épreuve d’épilation de son CAP d’esthéticienne. Son père, boucher, aimerait bien qu’elle l’aide davantage à la boutique. Mais pour l’instant, Elodie a autre chose en tête : elle doit trouver un modèle. Un modèle avec des poils pour passer son examen.

 

 


 

bleu

CHIEN BLEU

Fanny Liatard, Jérémy Trouilh,
France, 17 :00, fiction, 2020

 

 

Émile a peur du monde. Il ne sort plus de chez lui et peint tout en bleu. Une nuit, son fils Yoan rencontre Soraya, une adolescente fan de danse tamoule. Elle va l’aider à trouver la bonne couleur.



 

hand

HANDARBEIT

Marie-Amélie Steul,
Allemagne, 13 :32, fiction, 2019

 

Jour après jour, Abu Tallal, employé grincheux du bureau de censure, contrôle des centaines de photos jugées indécentes dans la marée de revues qui inondent son lieu de travail. Lorsque son collègue Abu Abdallah découvre à son insu, que Sarah, la fille bien-aimée d'Abu Tallal fait la couverture en maillot de bain, le chaos est programmé. Il doit faire disparaître cette revue coûte que coûte.